Rechercher la confiance en soi ou se révéler à soi …

Dans notre monde de dualité, une chose fait exister son contraire. Si nous parlons de confiance, cela fait exister la défiance ou la méfiance. Et si au lieu de rechercher  la confiance en soi, nous nous acceptions  nous même, tels que nous sommes ?

Oui, rechercher toujours mieux, en attitudes, comportements, apparence, émotions, biens, avoir, c’est ce que les médias, notre éducation et notre culture nous poussent à faire constamment, quitte à n’être pas qui nous sommes vraiment. Cela nous coûte une énergie considérable, repousse toujours le but à encore plus et nous fait perdre totalement confiance car les modèles ne sont pas nous. Chacun de nous étant un être unique, original, talentueux à sa façon, pourquoi ne pas l’admettre et l’accepter?

Pourquoi aller chercher ailleurs ce qui est déjà là  au lieu d’ offrir au monde l’unique et valeureux modèle que nous sommes ? Alors plus de comparaison à faire, plus de jugement à porter sur soi ou sur les autres, et bonjour la facilité, la joie et la grâce. Si j’écris cela c’est que j’en ai fait l’expérience et que je peux en témoigner. J’ai passé une bonne partie de ma vie à vouloir être parfaite et à vouloir encore mieux, et je passais à côté du bonheur car j’avais confondu les deux. Je n’ai pas de regrets, simplement de l’acceptation d’avoir dû passer par cela comme un apprentissage de ce que je ne voulais pas (et oui, nous vivons dans un monde de dualité …).

Dans beaucoup d’approches aujourd’hui nous affirmons que la pensée est créatrice et que la moindre  pensée nous fait vivre l’expérience de ce qu’elle évoque, sans oublier que chaque concept fait exister son contraire. Et si notre conscience se développait au point d’accepter  ce qui est déjà là et conspire à notre bonheur ? Quand j’évoque cela je pense au petit livre de la flamboyante Christiane Singer que je cite souvent : ” Où coures-tu le ciel te coure après ? “.

Et si c’était si simple ?  Bien sûr Il y a quelques réglages à faire.

En 1er lieu se débarrasser de toutes les mémoires inscrites dans nos gènes et nos cellules – fidélités ou intrications inconscientes –  qui recréent, malgré nous, toujours les mêmes schémas, puis sortir des habitudes de pensées … faire la place libère en soi l’énergie créatrice. 

Alors si vous êtes de ceux qui cherchent la confiance en soi, le mieux être, une vie meilleure, arrêtez d’être des chercheurs, laissez cette information devenir expérience … être satisfait de ce qui est nous donne réellement la satisfaction puisque nous ne sommes plus en comparaison avec ce qui pourrait être … vivre une émotion particulière donne naissance à l’expérience qui justifie cette émotion … ça paraît magique mais la magie est possible !

Avec beaucoup d’Amour et de bienveillance pour vous qui m’avez lu et pour tout ce qui est.

Eliane-Laure

 

 

Laisser un commentaire